Le Musée de la Propagation de la Foi à Lyon, de Bellecour …au musée des Confluences

Dès l’origine les responsables de l’œuvre de la Propagation de la Foi avaient pressenti l’importance des moyens modernes de diffusion et d'information, non seulement sur la mission, mais aussi sur les mondes extra-européens. Ainsi pour montrer le travail des missionnaires et faire connaître des cultures différentes, furent exposés des objets pour un public sensible au sentiment d'aventure qui accompagne les missions lointaines. Le musée, installé dans les bureaux de l’œuvre, 31, place Bellecour, est alors ouvert chaque jour, excepté le vendredi matin et le dimanche ; un catalogue de 87 pages, édité en 1888 à Lille chez Desclée de Brouwer, éclaire les visiteurs sur les collections venues de territoires qui leur sont inconnus.

En 1892 la Propagation de la Foi quitte la place Bellecour pour s’installer à proximité, dans des locaux plus spacieux, 12 rue Sala.
En 1894 certaines pièces de la collection sont présentées lors de l'exposition internationale et coloniale de Lyon dans le pavillon de l'Afrique et autres colonies, installé au Parc de la Tête d'Or : les collections s’ouvrent ainsi à un plus large public

En 1953 le service national de muséologie souligne la qualité de la collection et la présence de séries rares, Osage et Sioux, Patagonie et Terre de Feu pour l'Amérique, la série de Bornéo pour l'Océanie, la collection du Nigeria et du Golfe de Guinée pour l'Afrique, cela sans compter avec l'Extrême-Orient, autre point fort de la collection.
La direction des Œuvres Pontificales Missionnaires décide alors la réalisation d’un musée missionnaire moderne dans un lieu indépendant. Les 1350 objets figurant au musée en 1960, sont alors « mis en caisses » pour être placés dans un dépôt provisoire, provisoire qui durera presque vingt ans.
Finalement, en 1977, la possibilité d’un dépôt de la collection - pour la partie ethnographique - au Muséum d’Histoire Naturelle de Lyon est entrevue, et les démarches engagées aboutissent alors en 1982 au dépôt des objets dont quelques belles pièces gagnent les salles d’exposition permanente du Muséum.
Dès lors un travail complémentaire de documentation des objets fut exécuté grâce aux précieux témoignages mis à la disposition du personnel scientifique du Musée des Confluences et des chercheurs aux archives des Œuvres Pontificales Missionnaires.
Ainsi l’incroyable collection de la Propagation de la Foi se retrouve au sein du nouveau musée des Confluences, lieu longtemps rêvé pour mettre en valeur cette collection d’objets, modestes ou précieux, venus de tous les continents, témoignant de l'universalité de la mission catholique et de la rencontre des cultures.

http://www.opm-france.org/

Post popolari in questo blog

Vitalidad y fuerza de la Infancia Misionera en el Continente Americano.

Instil passion for Jesus in families: Cardinal Filoni

Fallece Mons. Jesús Irigoyen, una vida dedicada a la animación misionera a través de los medios de comunicación